Victor Petit (1817-1871)

 

Victor Petit, Vallée de la Pique, C5625R

Victor Petit, Cascade du Pont d'Espagne, C5625R

Voyageur et dessinateur de vue professionnel natif de Sens (Yonne), formé par son père et par Siméon Fort, paysagiste et peintre de batailles, Victor Petit a sillonné la France à la recherche de sites pittoresques, profitant de l’élan romantique et de la vogue de la lithographie finissante. Les Pyrénées n’y échappent pas, alimentant une production de dessins et de planches prolifique, et ses albums, publiés chez Dulon à Bagnères-de-Bigorre ou chez Bassy à Pau, sont nombreux ; les différents formats, le nombre de vues s’adaptent aux budgets, elles se vendent aussi à la planche. Ses ports d’attache sont les villes d’eaux, qu’il représente en multipliant les points de vue, notamment en plongée comme c’est le cas pour les Eaux-Bonnes. Il rayonne à partir de ces centres pour croquer cascades, cols et sommets. Son crayon, incisif et sûr, a tendance à effiler les sommets plus que de raison. Toutefois, ses restitutions n’ont rien du charme atmosphérique de ses prédécesseurs, elles gagnent en précision et en rigueur topographique en ce qui concerne les aménagements et infrastructures thermales. Dans ce sens, ses prestations se rapprochent – se sont-elles inspirées ? – de la photographie. Des aquarelles originales des Pyrénées de sa main (Vue de Gabas et du Pic du Midi d’Ossau, Vue du Col de Vénasque, etc.) sont présentées au Salon de 1861 à Paris. Les collectes de sites pyrénéens datent de la fin des années 1840 et des années 1850, alors que se sont imposés le calotype puis le collodion. Il a aussi dessiné les châteaux de la Loire et a illustré les Parcs et jardins des environs de Paris: Nouveau recueil de plans de jardins et petits parcs […], confirmant l’intérêt que Petit porte aux agencements paysagers dont bénéficient les stations thermales comme les belles demeures et les châteaux.

La représentation de son travail dans les pages du Journal est conséquente : 5 lithographies sont consacrées à la vue de Pau, au Château et à la place Gramont, 14 aux Eaux-Bonnes et environs, 1 à Betharram. Nombre d’entre elles sont en couleurs.

Victor Petit, Eaux-Chaudes et Vallée de Gabas, C5625R
Vue de la place Grammont [Gramont]
Pau : Vue générale prise de la route de Bayonne
Vue du château Henri IV
Pau : Vue générale prise du pont du gave
Façade du château de Pau
Eaux-Bonnes : Vue générale
Eaux-Bonnes et la butte du trésor
Cascade des Eaux-Bonnes
Les Eaux-Bonnes et le Pic de Ger
Grande Rue de Eaux-Bonnes
Vallée d'Ossau du côté de Laruns
Eaux-Chaudes : Etablissement thermal
Eaux-Bonnes : Cascade du Gros Hêtre
Vallée de Gabas
Vieille Route du Hourat
Route nouvelle des Eaux-Chaudes
Village de Gabas
Eaux-Chaudes : Pic du Midi d'Ossau
Vue générale prise de Jurançon
Eglise et couvent de Bétharram

 

Consulter quelques albums de Victor Petit en ligne

Hélène Saule-Sorbé, Professeur des Universités en Arts plastiques
Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3